Facebook Twitter Google +1     Admin


Vanity Fea




Powered by Rollyo




Souvenir

Y es que volviendo a ir por las afueras del pueblo de paseo vuelves a pasar por los mismos sitios, y te acuerdas de lo que te pasó ahí hace años... Y así íbamos de paseo con Myriam, Pibo y Otas por Arás, cuando Pibo me dice, un tanto desmemoriado para lo que es él:
- Oye, papá, ¿Aquí es donde salvaste a tu hermanito que se cayó al río?
- ¿Quéeee?? Pero si yo nunca he salvado a un hermanito que...
- Il te dit quoi?
- ¡Ah, ya! No, no, si no lo salvé yo, lo salvaron otros, Pibocho, pero mira que te acuerdas. Te lo conté aquí, ¿verdad? Heu... c'est une histoire que j'ai dû lui raconter la dernière fois qu'on est venus par ici, il a une de ces mémoires ce gosse. Alors, ça fait très longtemps; on était venus ici mon frère et moi, et deux copains à lui, pour nager dans la rivière. Tu l'as pas vu celui-là. Ben tu vois, alors on sautait d'ici en bas parfois, c'est très dangereux, et mon frère était en train de sauter. Moi je faisais pas cela souvent; j'étais allongé au soleil lorsque j'entends, ¡plac!, je me lève, "qu'est-ce qui arrive?", et je vois les deux copains à mon frère qui le portent, l'un des bras, l'autre des jambes, la tête pendante, brisée et pleine de sang qui ruisselait...
- Oh non! aïe!
- Et ouais—j'ai eu le coeur qui me fait baoumm! —¡Alfonsooo! — et j'allais courir chercher un médecin ou quelque chose, lorsque qu'ils lâchent mon frère, qui se relève, en riant, hahaaha, on t'a bien eu, haaha...
- Mais il n'avait pas de mal alors?
- Si, il s'était fracassé la tête contre un rocher, il avait une brèche grosse comme ça dans le crâne, et les cheveux et la figure pleins de sang... mais c'est un blagueur, et il s'est dit, voilà l'occasion d'effrayer mon frère pour de bon, on va profiter....
- Haha! Mais quelle idée, dis donc...
- Ben, c'est ce qu'il y a. C'était alors ou jamais, tu vois. C'était une vraie blague, mais une vraie brèche aussi bien entendu. Et alors je m'en souviens encore, naturellement. 


Lunes, 09 de Julio de 2007 23:53. José Ángel García Landa Enlace permanente. Personales

Comentarios » Ir a formulario

garciala







Blog de notas de
José Ángel García Landa

(Biescas y Zaragoza)
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
"Algo hay en el formato mismo de los blogs que estimula un desarrollo casi canceroso de nuestro ego"
(John Hiler)





Archivos

Temas

Enlaces


http://garciala.blogia.com

Blog creado con Blogia. Esta web utiliza cookies para adaptarse a tus preferencias y analítica web.
Blogia apoya a la Fundación Josep Carreras.

Contrato Coloriuris